Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/vincen28/public_html/lesreves.fr/wp-content/plugins/wp-insert/includes/modules/general/widgets/module.php on line 25

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/vincen28/public_html/lesreves.fr/wp-content/plugins/wp-insert/includes/modules/general/widgets/module.php:25) in /home/vincen28/public_html/lesreves.fr/wp-content/plugins/sg-cachepress/core/Supercacher/Supercacher_Helper.php on line 46
Les catégories de rêves | Signification & Interprétation des rêvesLes catégories de rêves – Signification & Interprétation des rêves

Les catégories de rêves

categorie reveLes expériences à l’état de rêve se fractionnent en diverses catégories. La présente liste n’est pas exhaustive et il est impossible de tout classifier, surtout lors-qu’on aborde le domaine du vécu personnel.

Par contre, cette nomenclature a l’avantage d’identifier les principales divisions des mondes intérieurs, là où le rêveur expérimente.

RÊVES RÉACTIFS

Ce sont les rêves les plus simples à identifier car ils sont provoqués par une cause physique, externe au rêveur. On les appelle réactifs parce qu’ils réagissent à l’environnement : à la température de la pièce où vous dormez, au bruit distrayant causé par la pluie sur le toit ou au ronflement du conjoint. Ces rêves peuvent aussi être engendrés par un état physiologi¬que : une digestion difficile, une vessie trop remplie ou une fièvre soudaine, ou provenir d’une situation physique provoquée par un vêtement encombrant ou trop serré.

Les rêves réactifs ne demandent aucune analyse profonde, sinon l’identification de la cause qui per¬turbe le dormeur. Une façon de détecter un rêve réactif est de constater une certaine absurdité de l’imagerie. L’ensemble paraît vide de sens et incohé¬rent. Ce phénomène se produit particulièrement en cas de fièvre et lors de certaines maladies : le corps réagit contre ses propres tensions.

Par exemple : vous rêvez que vous marchez sur un terrain désertique à la recherche d’une source pour vous désaltérer ; au réveil, vous avez une soif terrible. Cela ne signifie pas que votre vie soit un désert. Le corps vous signale qu’il est déshydraté et un peu d’eau le soulagera.

Dans les laboratoires du sommeil, cette catégorie de rêve a souvent été mise en évidence. Au moment où apparaît une période de sommeil paradoxal, c’est-à-dire le début d’un rêve, un stimulus externe est créé par les observateurs. Par la suite, on réveille le dor¬meur et généralement la scène de rêve racontée con¬tient un élément relié au facteur provoqué.

On constate que le cerveau endormi garde un con¬tact partiel avec l’environnement par le canal des sens. Ainsi, le rêve incorpore des éléments sensoriels à la scène qui se joue dans la conscience du rêveur.

« Je me vois tomber dans une enceinte remplie d’huile. Au réveil, je garde un sentiment d oppression avec la nette impression que je dois passer des tests médicaux. »

Les analyses sanguines confirment les soupçons du rêveur : son taux de cholestérol est deux fois plus élevé que la normale.

RÊVES COMPENSATEURS

Les rêves compensateurs font appel à lune des principales lois du monde psychique : la loi de com-pensation. Cette règle d équilibre permet de mainte¬nir un niveau émotionnel satisfaisant. Grâce à cette soupape, les expériences émotionnelles refoulées durant le jour trouvent une échappatoire durant la nuit. Cette fonction vitale du rêve favorise une bonne santé mentale.

Ce type de rêves est mis en évidence au début du siècle par Freud. À cette époque où les interdits reli-gieux et sociaux sont fréquents, les contenus oniri¬ques portent souvent sur les souhaits refoulés et les pensées non manifestées. Freud considère le rêve comme une représentation de l’accomplissement des désirs. Pour lui, les symboles vus en rêve sont la pro¬jection de complexes sexuels réprimés auxquels s’ajoute un sentiment de culpabilité.

Les rêves de compensation ont généralement lieu dans le corps émotionnel, aussi appelé astral, plus subtil que le corps physique et non visible. Il est le siège de toutes les émotions que nous ressentons : amour, haine, envie, désir, jalousie… qui, une fois refoulées ou ignorées, s’accumulent dans le subcons-cient et cherchent à se libérer à l’état de rêve.

On constate souvent que le principe du plaisir génère les rêves compensateurs. Il recherche la satis-faction et élimine sans aucune morale l’objet de frustration. La capacité à identifier les rêves de com-pensation, malgré le travail acharné du censeur pour les déguiser, vous permet de mieux vous connaître et de diminuer graduellement les conflits internes entre votre ego et votre âme. En prenant conscience des besoins de chacun, le plaisir pour l’ego et l’évolution
pour lame, vous intégrez plus harmonieusement ces deux aspects de la dualité intérieure.

Nous retrouvons souvent dans cette catégorie les rêves de combat pour libérer l’agressivité refoulée ; les rêves de séduction pour attirer la source de notre désir et les rêves de destruction pour supprimer la cause d’un déplaisir ou d’une source d’ennuis.

Nous pouvons ajouter les rêves d’affirmation de soi servant à équilibrer une gêne paralysante ; les rêves d’action héroïque qui aident à contrecarrer une passi-vité malsaine, et enfin les rêves à caractère sexuel qui libèrent les tensions instinctuelles.

Nous retrouvons aussi ces rêves fous qui nous per-mettent de nous évader de la logique empoisonnante, de la normalité astreignante et de la routine ennuyante. Ils constituent un brin de folie nocturne qui contrebalance les bonnes manières diurnes.

Que de scénarios hallucinants ou complètement fous se créent ainsi ; des scènes tellement ridicules qu’on n’ose même pas en parler ou les noter. Ce phé¬nomène est cependant fréquent malgré la peur de faire rire de soi ou de passer pour anormal.

Concernant cette catégorie, retenez surtout qu’il est capital pour le psychisme de trouver des exutoires à toute forme d’énergie réprimée. La prise de conscience et l’acceptation de cette condition de survie permettent un meilleur contrôle de soi et une plus grande maîtrise des émotions qui font partie inté¬grante de notre vie intérieure et extérieure. Eliminer ou ignorer nos sentiments ne constitue pas une solu¬tion car ils hanteront nos nuits ; par contre, les accep¬ter et les assumer favoriseront une meilleure santé émotionnelle.

RÊVES TEMPORELS

Élevons-nous maintenant au plan de conscience suivant, plus subtil. Celui de la dimension temporelle, siège de la mémoire, aussi appelé plan causal, qui fait référence au principe de cause à effet. Jung le désigne sous le terme d’inconscient collectif. Les religions orientalistes comme le bouddhisme mentionnent les archives akashiques. Ces annales contiennent la mémoire indestructible de toute forme de vie dans tous les Univers.

Par le rêve, vous avez donc accès à la trame du temps : le passé, le présent et le futur. De la science-fiction ? Simplement la réalité. Chaque nuit, vous voyagez dans le temps. Vous faites un grand bond dans le passé, en revivant des scènes d’enfance qui sont les causes expliquant les effets présents ; ou vous effectuez un petit saut dans le futur qui laisse entre-voir une possibilité latente d’événements ayant de for-tes chances de se produire. Voilà autant de pirouettes nocturnes que votre conscience expérimente réguliè-rement.

Le passé

Ce retour en arrière ne se fait pas par hasard ou par pure curiosité. Derrière cet exploit, se cache toujours une bonne raison : le désir légitime de comprendre le
présent. Lame vit dans l’instant présent et, pour mieux l’assumer, elle réactive des images appartenant au passé afin de comprendre les causes qui ont créé les effets présents. Elle voyage alors sur la trame du temps et s’arrête à l’endroit précis où a été semée la graine qui a engendré les conditions actuelles. De là proviennent les rêves de vies passées. Ces rêves con¬tiennent des images très claires, des décors anciens, des vêtements étranges et des contextes extérieurs complètement différents de l’époque actuelle.

Les jeunes enfants rêvent fréquemment de leur der-nière vie, ce qui provoque souvent des cauchemars en apparence inexpliqués. Cette capacité de voyager ainsi dans le temps s’estompe au fur et à mesure qu’ils intègrent de nouvelles données dans leurs expériences quotidiennes. Depuis que j’écris mes rêves, j’ai com¬pilé une bonne dizaine de vies antérieures vécues à diverses époques. Elles se sont manifestées parce qu’une condition bien spécifique et nécessaire à la compréhension de ma vie présente l’exigeait.

Le futur

Le phénomène du déjà-vu est cette sensation de revivre ce qui est en train de se passer. Vous avez sou-dain la certitude de connaître déjà ce qui va se dérou¬ler devant vos yeux, chaque parole, chaque geste. Si une portion des événements semble avoir lieu pour une seconde fois, c’est que ce présent a déjà été visionné. Mais où et quand ? À l’état de rêve, tout sim¬plement. Le déjà-vu provient des rêves prophéti¬ques, ceux qui vous montrent un événement appartenant au futur.

Après quelques semaines d’études assidues, une amie passe un examen de fin d’année. Elle retourne le questionnaire pour lire les dernières instructions se trouvant au verso. Ce geste, elle l’a déjà fait… Ces mots, elle les a déjà lus… Sourire en coin, elle com¬plète ses réponses, beaucoup plus sûre d’elle-même. Cet examen a déjà eu lieu en rêve, alors qu’elle étu¬diait la matière, ce qui l’a sûrement aidée dans sa révision.

Les rêves prophétiques passent souvent inaperçus car, en apparence, ils n’ont rien d’extraordinaire. Ils ressemblent au vécu de tous les jours et s’oublient facilement. La seule façon de les repérer consiste à relire les rêves compilés, une semaine ou plusieurs mois plus tard. Par cette méthode, j’ai réalisé que je faisais régulièrement ce type de rêve. Du simple geste anodin à l’action aux conséquences plus graves, je constate qu’ils ont été visionnés auparavant. Le phé-nomène du déjà-vu nous démontre sans cesse cette capacité de la conscience à jeter un bref regard sur l’ayenir.

À l’état de rêve, l’âme explore un futur possible qui représente des probabilités. Ces rêves ont de fortes chances de se produire si les conditions actuelles sont maintenues. Le rêve prophétique suivant m’a aidée à faire face à une situation conflictuelle à mon travail :

RÊVES PRÉMONITOIRES

Par contre, les rêves dits prémonitoires annoncent des événements qu on ne peut changer et qui appar-tiennent au destin. Ils relèvent de la prémonition. David Ryback, eminent psychothérapeute reconnu dans les universités américaines pour ses nombreux travaux sur les rêves, démontre dans son livrel l’exis-tence de ce type de rêves d une façon rigoureuse et verifiable. Il explique ce que les scientifiques appel¬lent la « mémoire du futur » afin de comprendre le phénomène de la prémonition par le rêve. Ses recher-ches suggèrent que 1 personne sur 12 possède cette aptitude.

Pour différencier les rêves prémonitoires de la caté-gorie des rêves prophétiques, il faut faire appel à l’in-tuition, cette petite voix intérieure qui ne se trompe jamais. L’intuition, c’est le chuchotement de l’âme qui divulgue des certitudes qu’on ne peut réfuter. Ainsi, lorsqu’un tel rêve se produit, une conviction inté¬rieure chasse tous les doutes et vous savez que ce rêve prémonitoire vous prépare à une éventualité.

Certaines personnes réussissent à faire ce genre de rêves mieux que d’autres. Elles préféreraient souvent ignorer ce don, c’est pourquoi elles ont l’impression de ne percevoir que des événements tristes ou tragi¬ques, comme la mort d’un être cher. En réalité, elles sont privilégiées car elles ont la possibilité d’être pré¬parées à mieux faire face à ces circonstances éprouvantes.

Mon amie est embauchée dans une entreprise. Ses compagnes de travail sont très gentilles, à l’exception d’une qui exaspère tout le monde. Cette nuit-là, elle voit la voiture de la mégère se lancer dans un préci-pice, causant la mort de cette dernière. Une semaine plus tard, l’événement s’est produit, exactement comme elle lavait vu.

Lorsqu’elle a observé cette scène en rêve, elle a d’abord cru à un rêve compensateur, puisque la femme avait été exécrable avec elle. Quelques jours plus tard, elle a constaté qu’il s’agissait d’un rêve prémonitoire.

Que ce soient des rêves prophétiques ou prémoni-toires, considérez-les comme des poteaux indicateurs de l’avenir et soyez reconnaissant que vos nuits vous éclairent ainsi sur votre devenir.

Voici l’exemple d’une femme de 30 ans, célibataire, qui rêve :

« Je suis dans une soirée et des amis me présentent mon futur mari. Je ne vois pas son visage, mais je remarque une cicatrice très prononcée à laine droite de mon cava¬lier. »

Quelques jours plus tard, une ancienne amie lui téléphone pour lui dire qu’elle a un prétendant à lui présenter. La rêveuse est tout étonnée. En riant, elle s’informe si l’homme a une cicatrice à l’aine droite. L’amie est confuse, il s’agit de son patron et elle ignore ce détail. Après quelques minutes, elle rappelle
pour lui confirmer la présence de la cicatrice. La ren-contre se fait dès le samedi suivant et le mariage est célébré un an plus tard.

RÊVES TÉLÉPATHIQUES

À un autre niveau de perception encore plus subtil ou élevé, on retrouve les rêves télépathiques. Ce niveau de conscience est appelé plan mental et il est en relation avec le monde des pensées, de l’intellect. C’est une dimension plus vaste que les deux précéden¬tes et elle est le siège d’une majorité de phénomènes psychiques, dont la télépathie.

Le phénomène de télépathie se résume à un échange de pensées d’un sujet à un autre sans que la communi-cation s’établisse par les voies sensorielles connues. Ces phénomènes peuvent avoir lieu avec des personnes que Von connaît, avec des entités qui sont décédées ou avec des êtres qui ne nous sont familiers que dans le monde onirique. Il est possible que le rêve se déroule dans un monde dans lequel nous avons une vie parallèle à la vie physique, qui soit sur son propre plan aussi réelle que celle que nous connaissons mieux \

Dans cette catégorie de rêves, on retrouve deux types de télépathie. La première, la communication avec soi-même, et la seconde, la communication avec les autres.

AVEC SOI-MÊME

C’est le genre de rêve où une partie de soi, plus sage, communique avec une autre, plus frivole. On peut aussi dire que l’âme échange de l’information avec ses corps ou véhicules : le corps émotionnel ou astral, le corps mémoire ou causal et le corps mental ou intel-lect. L’âme transmet ainsi des données précieuses auxquelles elle a accès. Nos grands-parents disaient souvent cette parole de sagesse : « Endors-toi sur ton problème et tu auras la réponse au réveil. » La for¬mule est simple et efficace, il suffit d’avoir confiance et le tour est joué.

C’est un type de rêve pour lequel j’ai beaucoup d’in-clination, car il apporte un aspect pratique aux diffi-cultés quotidiennes. J’entretiens un lien étroit avec les confidences de la nuit qui portent conseil. Cet échange franc et intime du grand Soi avec le petit moi nous permet d’élaborer notre propre philosophie de la vie et d’établir des objectifs individuels.

AVEC LES AUTRES

Un des aspects fascinants du rêve télépathique a rapport avec la rencontre de personnes que l’on côtoie régulièrement. La communication est facilitée car nous sommes beaucoup plus réceptifs à l’état de rêve que dans notre vie éveillée. Le jour, on porte des mas-ques, on joue à être quelqu’un d’autre, on n’ose pas se dévoiler par peur d’être blessé et pour se protéger. La nuit, les masques tombent, la personnalité fait place à l’individualité, favorisant ainsi les échanges.

Les personnes vues en rêve sont réelles, elles exis-tent dans notre vie de tous les jours. Les gestes, cepen-dant, peuvent être symboliques dans le but de donner un maximum d’informations dans un minimum de temps, une qualité inestimable du rêve.

Le rêve télépathique permet d’harmoniser vos rela-tions avec l’entourage, la famille, les amis et les collè-gues de travail. Nous verrons cette fonction plus en détail.

Par ce type de rêve, beaucoup de personnes entrent en communication avec des parents ou amis décédés.

La télépathie étant facilitée par l’esprit conscient qui dort, le défunt ou la défunte peut en profiter pour s’adresser à lame du rêveur. Ce phénomène est extrê-mement fréquent mais il est souvent réduit à un rêve sans importance, à une fabulation de l’imagination ou à un simple désir.

RÊVES SPIRITUELS

Les rêves spirituels se rapportent à votre développe-ment intérieur. Lame, la partie divine qui est en cons-tante évolution, possède différentes enveloppes ou vêtements protecteurs dont le corps astral, causal et mental. Ils lui servent à expérimenter dans les mon¬des de matière, d’espace et de temps. Son but ultime est de développer son potentiel illimité afin de retour¬ner à son foyer d’origine, poétiquement appelé le « cœur de Dieu ».

À chaque envolée dans les mondes oniriques, vous acquérez une expérience nouvelle et des informations supplémentaires. Ces voyages intérieurs vous dévoi¬lent l’ampleur de vos émotions grâce à un scénario appartenant au monde astral, siège des émotions et de l’imagination. Un rêve temporel vous transporte sur la trame du temps et vous ramène à une époque évo-quant la source ou la cause d’un problème actuel à régler. Si, par contre, le voyage se fait en avant dans le temps, un rêve prophétique vous indique une conséquence à envisager découlant de vos actions présen-tes. Par le rêve télépathique, vous pouvez aussi régler un conflit avec un tiers, rétablir une communication, comprendre le point de vue d une autre personne. Les échanges sur le plan mental se font aisément car les interférences émotionnelles sont éliminées.

En quoi un rêve est-il plus spirituel qu’un autre ? En réalité, ils le sont tous mais à des degrés variables. Selon le niveau d’expérimentation onirique, les rêves spirituels sont une source d’inspiration à la fois nour-ricière et stimulante. Ils engendrent une plus grande autonomie à cause des prises de conscience qui en résultent. Comment identifier ma vraie nature divi¬ne ? Pourquoi je vis telle épreuve si difficile ? Com¬ment augmenter ma vitalité spirituelle afin de mieux faire face aux défis de la vie quotidienne ?

Par le biais des rêves, l’âme a accès à d’autres dimensions ou niveaux de perception.

Dans le rêve se déroulant sur le plan astral, l’émo¬tion joue un rôle clé. Le rêveur est impliqué de façon émotive. Il prend conscience de ses sentiments par des scénarios appropriés. Il apprend à maîtriser ses émotions grâce à des mises en scène pertinentes. Du rêve agréable au cauchemar, chaque séquence devient une occasion d’expérimenter sa capacité de contrôle. Une autre facette intéressante du rêve spirituel asso¬cié au plan astral est l’apprentissage du détachement, l’aptitude à laisser aller afin de progresser vers du nouveau.

Plusieurs types de rêves permettent d’identifier le niveau de conscience astrale. On retrouve entre autres les rêves d’envol et les rêves lucides.

Rêves d’envol

Les rêves dans lesquels vous volez, planez comme un oiseau, échappez à l’attraction terrestre, sautez et demeurez dans les airs sont autant d’actions symboli
sant la liberté intérieure à laquelle vous avez accès. Ces rêves d’apesanteur sont parfois appelés projection astrale car ils suggèrent que le corps astral se libère du corps physique et jouit des conditions relatives à cette dimension.

RÊVES INITIATIQUES

Dans les rêves spirituels, nous retrouvons les rêves initiatiques, qui provoquent des changements inté¬rieurs importants. Au réveil, une évidence s’impose à votre conscience : vous n’êtes plus la même personne. Vous réalisez qu’une transformation intérieure a eu
lieu car vous réagissez différemment aux situations quotidiennes. Les symboles qui reviennent fréquem-ment dans ce genre de rêve sont le feu, les astres, la présence d êtres lumineux ou des rituels à accomplir. Ces rêves ouvrent sur de nouveaux horizons.

Le rêve assume auprès de nous une fonction initiati-que à plus d’un titre.

C’est dans les rêves d’initiation que le rêveur a l’im-pression de passer des tests ou d’être mis à l’épreuve. La personne sent qu’elle a accès à un autre niveau de conscience.

En maintenant un état d’esprit calme et harmonieux avant le sommeil, vous pouvez cultiver l’ouverture sur vos mondes intérieurs. Ce regard objectif obtenu par le rêve vous indique les failles à réparer, les peurs à affronter et les faiblesses à corriger. Afin de vous aider

dans votre démarche d ouverture et de compréhension, ce même regard de lame dévoile vos forces acquises, vos qualités divines et vos dons en éveil. Ce potentiel illimité est votre garantie pour prendre en main votre destinée. Puisque les changements sont inhérents à la vie, il vous est alors plus facile d’y faire face tout en con¬servant votre équilibre intérieur.

Une excellente façon d’identifier un rêve spirituel est d’en réaliser les conséquences. Il s’en dégage un extraordinaire état de bien-être, une grande paix inté¬rieure, une douce sérénité, beaucoup de joie et une sensation de liberté jusque-là inégalée.

Bien sûr, on aimerait faire tous les jours de ces rêves dynamisants et réconfortants ! Ce n’est pas la quantité qui importe, mais la qualité. De plus, la grati¬tude et la reconnaissance envers ces cadeaux que nous offre la nuit militent pour leur continuité. Nous verrons comment favoriser ce type de rêve.
Reve interprétation